30 C
Abidjan
jeudi, mai 19, 2022
spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Alexia Vodi, l’ex-compagne de DJ Arafat en garde à vue au Sénégal

Alexia Kanté ou Alexia Vodi de son nom de jeune fille est en garde en vue au Sénégal où il lui est reproché de faire des pratiques illégales de chirurgie esthétique. L’ex-compagne de DJ Arafat mariée à un cousin du manager et producteur ivoirien Chico Lacoste risque de lourdes peines. Car elle a fait des aveux qui risquent de lui couter très cher.

Elle s’était révélée aux ivoiriens lorsqu’elle filait encore le grand amour avec DJ Arafat. Cette ex-compagne dont les vidéos sur les réseaux sociaux avaient choqué plus d’un. Après une dispute avec DJ Arafat, il lui avait cassé des assiettes sur la tête et cette vidéo devenue virale avait fini par les séparer. Depuis, la jeune dame s’en était allée au Canada puis aux Etats-Unis pour ses études.

Revenue au pays, elle avait trouvé sa voie d’abord dans la vente de produits cosmétiques avant de se reconvertir dans la chirurgie esthétique. Elle avait établi un grand salon dans la commune de Cocody où elle offrait ses services à des célébrités ivoiriennes. A celles-ci, Alexia Vodi donnait la chance d’avoir des fesses rebondies, de sulfureuses lèvres et d’autres privilèges que la nature n’avait pas pu offrir. Fille de médecin, Alexia Vodi était devenue incontournable dans son univers. Son portefeuille client grandissait au fil des jours et était sollicitée pour des prestations à l’extérieur. Ce qui la conduit en août au Sénégal.

Dans ce pays, selon le média Libération, l’ex-compagne de DJ Arafat loue une résidence aux Almadies qui lui sert de cabinet. Aidée par son époux, le sieur Kanté, elle s’occupe de ses clientes. Ses prestations allaient de l’augmentation des seins, à l’augmentation du fessier et au remodelage des lèvres. Toujours selon le média sénégalais, elle utilisait de l’acide hyaluronique, des fils, des injections à base de café, en brûlant la graisse du ventre, du dos pour ses soins. Et ses prestations ne sont pas destinées à toutes les bourses. « La rhinoplastie au fil est facturée à 420 000 F Cfa, l’augmentation et le remodelage des lèvres entre 40 et 70 000 F Cfa, le lifting au fil entre 100 et 150 000 F Cfa, l’augmentation du fessier : 50 000 F Cfa par injection avec deux injections au minimum pour chaque cliente, les injections amincissantes à base de café : 25 000 F Cfa par dose », a-t-elle avoué lors de son audition.

« C’est la deuxième fois que je suis venue à Dakar. C’est une fois au commissariat que j’ai compris que mes activités étaient interdites, car ce n’est pas le cas en Côte d’Ivoire où je tiens un salon dénommé Amza Beauty à Cocody », a-t-elle déclaré au commissariat.

Contacté, Chico Lacoste beau-frère d’Alexia Vodi a dit avoir eu l’information sur les réseaux sociaux attendant d’en savoir davantage pour se prononcer. Il dit savoir la gravité des faits reprochés à sa belle-sœur et son cousin loin de leurs terres natales.

De son côté, apprend-on que les autorités sénégalaises comptent punir sévèrement une telle pratique illicite, Alexia Vodi n’ayant aucun diplôme ou autorisation pour exercer une telle profession.

Articles Liés

Restez connectés

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
16SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Publicité

- Publicité -spot_img

Derniers articles