30 C
Abidjan
jeudi, mai 19, 2022
spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Café littéraire : BBC dévoile ‘’Mes passions et moi’’

Le mercredi 04 novembre 2021 s’est tenu à l’Institut Français d’Abidjan-Plateau un café littéraire au cours duquel le célèbre journaliste culturel ivoirien BBC a présenté sa nouvelle œuvre intitulée « Mes passions et moi ». Un ouvrage dans lequel l’auteur explique sa passion pour la culture et les arts.

Pour cette nouvelle aventure dans l’univers de l’écriture, l’homme de culture a fait savoir que sa première passion c’est d’abord sa famille. Et de justifier que c’est grâce à l’aide de sa femme et le soutien de sa famille qu’il est toujours passionné de culture. Il a par ailleurs indiqué que depuis les années 60 tous les artistes africains qui sont passés en Côte d’Ivoire ont eu du succès dans leurs carrières professionnelles.

Dans un livre de 668 pages, il retrace et fait l’éloge de quelques-uns comme Joseph Kabacele en passant par Salif Kéïta qui ont travaillé pour leur pays. Selon l’auteur, c’est l’Afrique qui se développe à travers sa culture.

Dans ce grand livre illustré de photos, BBC a invité les artistes notamment les artistes africains à promouvoir la culture africaine, comme le fait Meiway, artiste ivoirien, qui fait la promotion de la culture du peuple N’Zima de Grand-Bassam avec le Zoblazo. A l’en croire, les africains gagneraient à laisser une mémoire à l’Afrique. « L’Afrique doit avoir une mémoire car la mémoire des africains se trouve en occident, ce qui n’est pas normal », a-t-il fustigé.

L’homme laissant des traces après son passage sur la terre, ‘’Mes passions et moi’’ est la contribution de l’auteur au développent de la culture suivant l’adage : « L’homme meurt, mais un livre ne meurt pas ». 

La plus vielle image de cette compilation de souvenirs est celle De Lionel Fideli Sima, un comédien nigérian venu en Côte d’Ivoire avec sa troupe de théâtre dans les années 60 et y est resté pour continuer sa carrière en tant que trompettiste. Il animait les manifestations officielles du président Houphouët Boigny. C’était au début des années 70.

Militant pour une Afrique unie, BBC invite tous les acteurs culturels ivoiriens et à fédérer leurs forces pour donner une identité musicale nationale à la Côte d’Ivoire. Le zouglou et le couper-décaler qui existent déjà, doivent être selon lui améliorés pour porter plus haut l’identité culturelle ivoirienne.

Gnakson BEGNAHO (Stg)

Articles Liés

Restez connectés

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
16SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Publicité

- Publicité -spot_img

Derniers articles