30 C
Abidjan
jeudi, mai 19, 2022
spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Décès de l’écrivaine Maria Gabriella Romani Kouacou

Le Bureau exécutif de l’Association des écrivains de Côte d’Ivoire (AECI) présidé par Macaire Etty a annoncé dans un communiqué diffusé ce vendredi 8 octobre 2021 le décès de l’écrivaine Maria Gabriella Romani Kouacou.

« Le Bureau Exécutif de l’Association des écrivains de Côte d’Ivoire a le regret d’annoncer à toute la famille du livre, auteurs, éditeurs, libraires et lecteurs, de la disparition de notre consœur 𝐌𝐚𝐫𝐢𝐚 𝐆𝐚𝐛𝐫𝐢𝐞𝐥𝐥𝐚 𝐑𝐨𝐦𝐚𝐧𝐢 𝐊𝐨𝐮𝐚𝐜𝐨𝐮, il y a quelques jours », peut-on lire dans ledit communiqué. D’origine italienne et mariée à un Ivoirien, cette écrivaine à la belle plume, est coauteure de l’œuvre « L’Étreinte des rimes/ Rime abbracciate », publiée chez L’Harmattan et préfacée par Tanella Boni.

Elle est aussi l’auteure de : ‘’Il vecchio’’ (en  « Leggere » Anthologie de la langue italienne» par Mirena Stanghellini Bernardini, 1980), Caleidoscopio africano  (Edizioni L’Autore Libri Firenze, 1996 et Itinerari tra la terra e il cielo (Edizioni Sabinae, 2008).

Maria Gabriella Romani Kouacou a reçu plusieurs distinctions dont le Prix spécial du jury du Prix international de poésie « Poisedonia-Paestum, 2006, le

Premier prix au Concours national de poésie 2012 en Côte d’Ivoire sur le thème « Réconciliation nationale et cohésion sociale » organisé par l’ASCAD (Académie des sciences, des arts, des cultures de l’Afrique et de la diaspora africaine), le Premier prix dans la section D du Prix international de poésie L.S. Senghor 2017 organisé par Africa Solidarité ONLUS.

Articles Liés

Restez connectés

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
16SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Publicité

- Publicité -spot_img

Derniers articles