30 C
Abidjan
lundi, mai 16, 2022
spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Fadal Dey à propos de la copie privée : « La balle est désormais dans notre camp »

Fadal Dey s’est exprimé le jeudi 25 novembre 2021 sur la copie privée au Palais de la Culture de Treichville, à l’occasion d’un atelier organisé par le Festival international du film des lacs et lagunes (Festilag) en collaboration avec l’Union pour le progrès des artistes de Côte d’Ivoire (Upaci), le Bureau ivoirien du droit d’auteur (Burida) et le Bureau Burkinabè du droit d’auteur (Bbda).

Avec pour thème : « Les enjeux de la signature du décret portant rémunération pour copie privée », cet atelier a réuni plusieurs professionnels du secteur des arts et de la culture. Une occasion qui a permis à Fadal Dey, président de l’Union pour le progrès des artistes de Côte d’Ivoire (Upaci), de présenter en cinq points les attentes des artistes, après la signature du décret sur la copie privée.

A lire cet article : Festilag 2021 : Naky Sy Savané et les femmes marchent sur Grand-Bassam

« Je voudrais rendre un hommage à tous les artistes de Côte d‘Ivoire, à nos devanciers, qui ont mené ce combat de la copie privée. C’est aussi l’occasion de saluer la mémoire des deux Premiers ministres, Amadou Gon Coulibaly et Hamed Bakayoko qui ont travaillé à la prise de décret. Enfin, je félicite le président de la République, Alassane Ouattara, et le Premier ministre Patrick Achi. La balle est désormais dans notre camp. Il nous faut organiser des  ateliers de sensibilisation et d’information sur la copie privée. Nous devons  aussi réfléchir  au modèle de rémunération que nous voulons adopter pour notre pays », a-t-il indiqué avant d’inviter les artistes à l’union  et à la solidarité.   

Articles Liés

Restez connectés

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
16SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Publicité

- Publicité -spot_img

Derniers articles