28 C
Abidjan
samedi, mai 21, 2022
spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Festilag 2021 : La 9ème édition démarre ce mardi à Abobo avec  le film ‘’Djagassa’’ de Hyacinthe Hounsou

La 9ème édition du Festival international du film des lacs et lagunes (Festilag) démarre ce mardi 23 novembre 2021 à l’Espace Hamed Bakayoko de la Mairie d’Abobo…

Les cérémonies d’ouverture et de clôture, la Nuit du Niger à Abobo, l’atelier des acteurs culturels sur la copie privée à Treichville et la Journée des femmes à Grand-Bassam. C’est autour de ces cinq activités que  le Festival International du Film des Lacs et Lagunes (Festilag) veut marquer son grand retour ce mardi 23 novembre 2021, après une édition manquée en 2020.

A lire cet article : Le film ‘’Djagassa’’ de Hyacinthe Hounsou nominé aux Africans Talents Awards

A en croire la promotrice du festival, la comédienne ivoirienne Naky Sy Savané,  cette édition  veut donner un avant-goût des 10 ans  du Festilag qui seront célébrés  lors de l’édition 2022.  « Nous avons relancé tous les programmes qui avaient fait le succès du Festilag à ses débuts en 2011. Il s’agit du concept de Récon-Ciné, ou la réconciliation par le cinéma, la Journée de la femme avec la marche sur le Pont de la victoire de Grand-Bassam, les projections grand public et jeune public etc. A ce programme, nous avons ajouté un atelier sur les enjeux de la signature du décret sur la rémunération pour copie privée, un concert de reggae piloté par les femmes au Parker Place et une Nuit du Niger afin de rendre un vibrant hommage à l’actrice nigérienne Zalika Souley, une des premières actrices professionnelle de cinéma en Afrique disparue le 27 juillet 2021. On peut donc dire que le programme de ce Festilag 9 est assez dense », a soutenu la comédienne.

Naky Sy Savané s’est surtout attardée  sur les innovations de cette nouvelle édition du Festilag avec une JAM Session, mettant spécialement en scène les reggae-women (Reggae Féminin). Ce concert est programmé au Parker Place, en Zone 4 Rue Paul Langevin, à partir de 23h00, après le clap de fin du festival qui sera donné à la mairie d’Abobo (17H). Une dizaine d’artistes invités, avec en tête la chanteuse Amy Bamba, ex-choriste du Solar System d’Alpha Blondy seront de la partie avec en exclusivité à la batterie, Miss Keke Aloka, fille du défunt Désiré Aloka Aka Dez Parker.

35 films en compétition avec un nouveau Prix Henriette Dagri Diabaté

Au total, 35 films de la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, du Niger, du Cameroun,  du Bénin,  du Togo, du Mali… sont en compétition pour les Prix de « Meilleur Court-Métrage », « Meilleur Documentaire », « Prix Lagunewood du Meilleur Film Ivoirien »,  « Prix Henriette Dagri Diabaté » et le « Grand Prix du Festilag ». Cette 9ème édition est placée sous le patronage du Premier ministre Patrick Achi, la présidence de la ministre d’Etat, Kandia Camara et les co-parrainages du ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie, Amadou Coulibaly, de la ministre de la Culture et de l’Industrie des Arts et du Spectacle, Harlette Badou N’Guessan Kouamé, la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Nassénéba Touré.

Le Festilag bénéficie du soutien du Palais de la Culture  de Treichville, de l’Union pour le progrès des artistes de Côte d’Ivoire (Upaci), du Bureau ivoirien du droit d’auteur (Burida) et du Bureau Burkinabè du droit d’auteur (Bbda), de la mairie d’Abobo, de Treichville et de Grand-Bassam, de l’Association Grand Ecran, de l’Union des Journalistes culturels de Côte d’Ivoire et  du Réseau des critiques de Côte d’Ivoire.

Articles Liés

Restez connectés

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
16SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Publicité

- Publicité -spot_img

Derniers articles