30 C
Abidjan
jeudi, mai 19, 2022
spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

JMCA : La chefferie d’Adiaké s’approprie la Journée et se mobilise

La chefferie traditionnelle d’Adiaké est mobilisée pour le succès de l’édition 2022 de la Journée mondiale de la culture africaine et afrodescendante (JMCA) prévue le 24 janvier prochain à Adiaké.

Le secrétaire général du chef central d’Adiaké, a confié le jeudi 13 janvier 2022, lors d’une séance de travail préparatoire tenue au siège de la chefferie de cette localité, au comité d’organisation la mobilisation des populations en faveur de la JMCA prévue dans la localité le 24 janvier 2022. « C’est un grand honneur pour Adiaké qui est une terre de culture africaine. Nous avons l’habitude des grandes cérémonies. Je peux assurer que toute la chefferie d’Adiaké avec à sa tête le roi des Bétibé est mobilisée pour la réussite de l’événement. Toutes les communautés sont informées et nous sommes en train de nous organiser pour que tout se passe bien, dans la paix et la concorde », a indiqué Konin Amon entouré de plusieurs membres de la chefferie.

Toujours selon le porte-parole du chef central, des dispositions sont prises pour une participation massive des têtes couronnées issues des différentes localités de la région du Sud-comoé. S’inscrivant dans la même dynamique, les communautés, à travers leurs représentants présents à la rencontre, se disent également engagées à prendre part activement à la manifestation notamment à travers la parade qui leur est dédiée.

A lire cet article : JMCA – CI : Alafé Wakili explique le choix du cinéma comme vecteur de transmission de cultures africaines

Cet engouement populaire ne pouvait que réjouir la délégation du comité d’organisation (COJMCA-Côte d’Ivoire) conduite par son vice-président, Guy Mimi, qui a communiqué les grandes articulations de la célébration. L’on retient de son exposé que cette 5ème édition de la JMCA qui a pour thème « le cinéma, vecteur de transmission des  cultures africaines » sera une autre tribune de promotion par excellence des valeurs culturelles africaines et afrodescendantes.

Les festivités sont placées sous le haut patronage du premier ministre Patrick Achi, la présidence du ministre de la Culture, de l’industrie des Arts et du spectacle et sous le parrainage du député-maire d’Adiaké, par ailleurs directeur général du port autonome d’Abidjan et sous l’égide des représentations de l’Unesco et de l’Union africaine en Côte d’Ivoire. Avec le soutien de ses partenaires, le comité Co-JMCA Côte d’Ivoire dirigé par Alafé Wakili, est à pied d’œuvre pour relever le défi d’une fête populaire.

Articles Liés

Restez connectés

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
16SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Publicité

- Publicité -spot_img

Derniers articles