30 C
Abidjan
jeudi, mai 19, 2022
spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Kinésithérapie : Aubin Obin Damien élu nouveau Secrétaire Général du Synamkci

Aubin Obin Damien, de la première promotion de kinésithérapeute formés en Côte d’Ivoire et en fonction à Guiglo a été élu nouveau secrétaire général du Syndicat national des masseurs-kinésithérapeutes de Côte d’Ivoire (Synamkci) pour un mandat de quatre ans au terme des travaux du premier congrès ordinaire électif dudit syndicat tenus les 12 et 13 novembre 2021 à Bingerville.

Cette élection du Syndicat national des masseurs-kinésithérapeutes de Côte d’Ivoire est intervenue à la fin des deux jours de travaux du premier congrès ordinaire électif du Synamkci. Deux candidats étaient en lice dont le secrétaire général sortant Amané Vincent et Aubin Obin Damien. A l’issue du scrutin, c’est Aubin Obin Damien qui a été élu nouveau secrétaire général du Synamkci pour un mandat de quatre ans. Le nouveau secrétaire général du Synamkci a promis œuvrer au service des syndicalistes.

Exif_JPEG_420

Venus de toutes les sections du pays, ces fonctionnaires kinésithérapeutes du ministère de la Santé de l’Hygiène publique et de la couverture maladie universelle se sont retrouvés pour peaufiner les statuts et règlements qui régissent leur fonction, mieux cerner le code de déontologie de leur métier avant de procéder à l’élection du secrétaire général de leur syndicat pour un mandat de quatre (04) ans. Le thème de ce premier congrès est « s’approprier la déontologie pour un Synamkci donnant des soins de qualité ».

A lire cet article : Journée mondiale de la Pneumonie : L’ONG AGIS éclaire la statue ‘’Akwaba’’ de Port-Bouët

Présent à ces travaux du Synamkci, le président Kpan Mouty de la plateforme nationale santé qui représentait également le président Théodore Zadi Gnagna de la centrale plateforme nationale des organisations professionnelles du secteur public a demandé à l’auditoire de faire confiance à leurs représentants et de ne pas s’occuper de ce qui se dit sur les réseaux sociaux car justifie-t-il « le syndicalisme ne se fait pas sur les réseaux sociaux ».

Le secrétaire général sortant du Synamkci Amané vincent a quant à lui mis l’accent sur les primes perçues relativement à la maladie à coronavirus qui doivent se poursuivre car à l’en croire «la maladie est encore là ». Poursuivant, le syndicaliste a souhaité la signature du décret et la mise en application de la réforme hospitalière parce que selon lui « le temps est en train de passer et nous sommes fatigués des promesses ».

Représentant le ministre Dimba N’Gou Pierre de la Santé de l’Hygiène publique et de la Couverture Maladie Universelle, le conseiller Tany a reconnu la place des kinésithérapeutes dans la grande famille de la réadaptation. « Votre métier est important. Il existe depuis cinquante ans dans notre pays mais il est encore méconnu. Je vous demande de bien plancher sur votre code de déontologie. Ce qui permettra de bien vous identifier et de faire la lumière sur votre métier », a-t-il conseillé.

Articles Liés

Restez connectés

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
16SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Publicité

- Publicité -spot_img

Derniers articles