vendredi, 19 juillet, 2024
Le DG de la RTI relevé de ses fonctions en Conseil des ministres : Un DG intérimaire bientôt nommé

Le Directeur général (DG) de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI), Fausséni Al Dembelé a été relevé de ses fonctions, le mercredi 10 juillet 2024, à l’issue du Conseil des ministres qui s’est tenu le même jour au Palais présidentiel au Plateau. Un DG intérimaire sera nommé dans les plus brefs délais lors d’une réunion de Conseil d’administration de la ‘’Maison bleue’’.

 

Le porte-parole du gouvernement également ministre de la Communication a annoncé, à l’issue du Conseil des ministres tenu hier mercredi 10 juillet 2024, le relèvement de ses fonctions du DG de la RTI, Fausséni Al Dembélé. Justifiant cette situation, le ministre Amadou Coulibaly a souligné que c’est sur instruction du président de la République que le Vice-président a audité et contrôlé la gestion des entreprises publiques dont la RTI. « Le Chef de l’Etat a tenu à rappeler qu’il avait instruit monsieur le Vice-président de regarder de façon plus accrue la gestion des entreprises publiques. Conformément à cette instruction, des contrôles et audits ont été diligentés et ont révélé des dysfonctionnements et des problèmes de gestion et de gouvernance dans certaines entreprises publiques », a relevé le porte-parole du gouvernement qui précise que c’est suite auxdits dysfonctionnements que le Chef de l’Etat a pris ces mesures. « Suite aux premières constations issues de ces contrôles, le Chef de l’Etat a décidé de relever de leurs fonctions respectives le directeur général du Conseil Coton-Anacarde et le directeur général de la RTI », a-t-il poursuivi.

Aussi, fait-il savoir que les Conseils d’administration de ces deux entreprises incriminées pour mauvaise gestion devront siéger très rapidement pour la nomination d’intérimaires. « Les conseils d’administration de ces deux structures se réuniront respectivement pour désigner les intérimaires à ces deux directeurs généraux », peut-on lire du communiqué à l’issue du Conseil des ministres. Par ailleurs, indique le ministre Amadou Coulibaly, le Chef de l’Etat a appelé les ministres ayant sous leurs tutelles les entreprises d’Etat à plus d’implication et de rigueur dans la gestion de celles-ci. « A la fin de son adresse le Chef de l’Etat a engagé la responsabilité de chaque ministre dans la gestion des entreprises sous sa tutelle en raison de leur présence à travers des mandants dans les différents conseils d’administration ou de gestion de ces différentes entreprises publiques », a-t-il transmis.

 

Il y a six ans, Fausséni Al Dembélé succédait à Ahmadou Bakayoko à la tête de la RTI

Fausséni Al Dembélé a été nommé à la tête de la direction générale de la RTI le mercredi 06 février 2019 à l’issue d’un Conseil des ministres. Il remplaçait à ce poste le polytechnicien Ahmadou Bakayoko alors promu Directeur des opérations du groupe Eranove. Quant à Fausséni Al Dembélé, il était Directeur de Cabinet du ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman, depuis 2011. Journaliste professionnel, Al Séni a exercé dans les quotidiens Le Patriote, Nord-Sud avant de fonder le quotidien L’Expression. A sa prise de fonction à la RTI au lendemain de sa nomination en Conseil des ministres, il avait reconnu que les défis au sein de la ‘’Maison bleue’’ étaient nombreux. Aussi, avait-il pris l’engagement de les relever. « Les défis sont certes nombreux, mais ensemble, nous saurons les relever », avait-il promis.

Tags:

Related Article

No Related Article

0 Comments

Leave a Comment