vendredi, 19 juillet, 2024
Miss CI 2024 : Marie-Emmanuelle Diamala, la nouvelle reine de la beauté ivoirienne !

Pour sa première délocalisation au Parc des Expositions d’Abidjan le samedi 29 juin 2024, c’est Marie-Emmanuelle Diamala, la représentante du Sud Comoé qui a été couronnée Miss CI 2024. Elle succède ainsi à Mylène Djihony, Miss CI 2023.

 

Marie-Emmanuelle Diamala a remporté a 20 ans la couronne de Miss CI 2024 a l’issue d’un concours de beauté qui a mobilisé 26 représentantes des régions de la Côte et de la diaspora. Désormais ambassadrice de la beauté ivoirienne, elle devra au cours de son mandat d’un an représenter dignement le pays avec ses dauphines. Qui sont Fatoumata Coulibaly (1ère dauphine), Miss Gontougo et Maulani Konan, Miss région de la Mé (2ème dauphine).

 

Qui est Marie-Emmanuella Diamala ?

Il aura fallu attendre jusqu’au dernier carré d’as pour acter son élection. Tant le concours était serré et les candidates rivalisaient toutes de beauté et d’intelligence. Finalement, le jury a opté pour la représentante de la région du Sud Comoé. Elle devient ainsi à l’âge de 20 ans Miss CI. Du haut de son 1m79, la nouvelle Miss CI est étudiante en 3ème année Management Finance au sein d’une université bilingue, Graduate school of Management Abidjan. « Nous sommes dans la joie », a publié sur ses réseaux sociaux l’université traduisant ainsi sa fierté de voir son étudiante rafler la prestigieuse couronne du concours Miss CI. Au cours de son mandat, la protégée du président Aka Aouélé, s’engagera dans la lutte contre la mortalité maternelle et néonatale. Elle veut ainsi contribuer à l’amélioration de la santé des enfants et des femmes. Car, pour elle, la santé est un droit arguant qu’elle est aussi l’une des nombreuses conditions de la lutte contre la pauvreté. C’est donc tout naturellement qu’elle dit s’être engagée dans le combat contre la mortalité maternelle et néonatale. Toute chose qui selon elle est un fléau qui entrave le bien-être et l’épanouissement des familles. « La base de tout, c’est la vie. Je suis intimement convaincue que toute vie est d’une valeur inestimable, et je trouve profondément injuste que l’on puisse perdre la sienne en tentant de donner la vie à cet être tant désiré. C’est pourquoi, durant mon mandat, je m’érigerai en fervent symbole de la lutte contre la mortalité maternelle. Mon objectif primordial sera d’œuvrer pour que chaque femme puisse emprunter le chemin de la maternité avec la certitude absolue qu’elle pourra voir son enfant grandir à ses côtés, en toute sécurité et sérénité », s’était-elle engagée avant son élection. Si la Miss CI 2024 raffole d’alloco au poulet, elle adore la bonne humeur. Et pour elle, s’entourer de personnes chères est la meilleure option.

 

Une soirée mémorable qu’elle n’oubliera pas de sitôt

Elle ne s’imaginait pas porter une si grande responsabilité. Elle qui s’est vu élire Miss Aboisso le samedi 16 mars 2024 et représentante du Sud-Comoé à la finale nationale. Au final, son rêve de Miss étant devenu réalité, elle dit ne pas oublier de sitôt cette date mémorable du samedi 29 juin 2024. « Ce samedi 29 juin 2024 restera gravé dans ma mémoire. Couronnée Miss Côte d’Ivoire 2024, je ressens une joie immense. Que Dieu soit mon guide tout au long de ce mandat », a-t-elle témoigné au lendemain de son sacre sur ses réseaux sociaux non sans confier son mandat à Dieu. « Je remercie le Seigneur pour ses bénédictions. Merci aux membres du COMICI pour l’organisation de ce concours qui m’a permis de briller », a-t-elle dit non sans traduire ses félicitations et ses encouragements a toutes les candidates ayant participé à l’aventure. « À mes merveilleuses camarades candidates, vous êtes toutes magnifiques. Dieu a de grandes choses en réserve pour vous », a-t-elle souhaité. Selon, Marie-Emmanuelle Diamala, « une Miss est celle qui rayonne d’une combativité éclatante, comparable à une flamme ardente qui ne faiblit jamais ». C’est pourquoi se convainc-t-elle que « chaque pas que j’ai pu faire jusque-là est une démonstration de détermination et de résilience ». Avec pour philosophie qu’on peut allier élégance et intelligence, la digne ambassadrice du Sud Comoé est persuadée que « la beauté d’une femme n’est pas que dans sa grâce et son élégance ». Mais, dira-t-elle, « elle réside avant tout dans ses valeurs et la bonté de son âme ».

 

« Notre Miss Côte d’Ivoire incarne l’excellence, la détermination et la fierté de notre terroir » selon Aka Aouélé

Président du Conseil régional du Sud Comoé, Dr Aka Aouélé a aussitôt diffusé un communiqué après le sacre de l’ambassadrice de sa région pour la féliciter et lui témoigner toute sa fierté. « C’est avec une immense fierté que je vous annonce que l’une de nos propres filles, Diamala Marie-Emmanuelle, a été couronnée Miss Côte d’Ivoire 2024. Cette victoire est un honneur pour notre région et témoigne du talent, de la grâce et de la beauté qui caractérisent nos jeunes femmes », a-t-il témoigné avant de couvrir la nouvelle reine de la beauté ivoirienne de tous les qualificatifs. « En tant que président du Conseil régional du Sud-Comoé, je tiens à exprimer toute ma joie et ma satisfaction face à cette brillante réussite. Notre Miss Côte d’Ivoire incarne l’excellence, la détermination et la fierté de notre terroir. Elle portera haut les couleurs de notre pays et le représentera avec élégance et dignité partout dans le monde entier », a-t-il traduit tout en lui souhaitant un excellent mandat empreint de positivités. « Félicitations à notre nouvelle reine de beauté ! Que son règne soit marqué par des actions positives et inspirantes pour notre communauté », a-t-il souhaité.

Tags:

Related Article

No Related Article

0 Comments

Leave a Comment