30 C
Abidjan
jeudi, mai 19, 2022
spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Village Kiyi: Qui est Jenny Mezile, la nouvelle directrice générale ?

Wêrê-Wêrê liking fondatrice du village Kiyi a récemment nommé une nouvelle directrice générale. Elle a placé sa confiance en la personne de la chorégraphe Jenny Mezile.

C’est au cours d’une tournée en France dans la compagnie ivoirienne N’Soleh de Massidi Adiatou que Jenny Mezile fait la connaissance des membres du groupe, avant d’intégrer ledit groupe en 1998 et qu’elle co-dirigea pendant 17 années. Elle crée ensuite sa propre compagnie de danse,  »Les pieds dans la marre » au sein de laquelle elle forme de jeunes danseurs ivoiriens issus de quartiers défavorisés.

En Afrique, comme en Europe, Jenny Mezile est une artiste de qualité et prospère. Passionnée de la culture, plus précisément de la danse, elle a implanté son école à Adjamé-Bracodi (Abidjan), une école de danse spécialisée dans la formation des jeunes désœuvrés et des enfants de la rue. Proche des réalités du ghetto, elle veut donner de l’espoir à ces jeunes et les amener à conquérir le monde.

 »Les pieds dans la marre », son école permet donc aux jeunes de famille défavorisés de se construire une nouvelle vie. « Mes pieds sont dans la marre mais ce n’est pas écrit qu’ils y restent. Il faut que j’enlève tous ces petits qui sont dans la marre pour qu’on puisse marcher sur les vrais tapis rouges, parce que c’est là, leur véritable place», aime-t-elle a le dire.

Originaire d’Haïti, Jenny Mezile est une danseuse professionnelle ivoirienne, qui a lancé depuis quelques années le festival Afrik Urbanarts. Un évènement qui réunit les amoureux des arts de la scène.

Décidant de s’installer en Côte d’Ivoire, elle, la franco-Haitienne, Jenny a épousé un ivoirien qui lui a donné l’envie de vivre Côte d’Ivoire. « La Cote d’Ivoire, ce pays que j’adore. Je suis une artiste engagée. Je suis ici (en Afrique) depuis 1998 et depuis 2006. J’y vis de manière définitive. J’ai épousé un Ivoirien qui m’a fait découvrir son pays. J’y suis arrivé, et je me suis dit j’y reste. Et ce n’était même pas quelque chose de discutable», signifie la Chorégraphe lors d’une Interview.

Jenny Mezile compte bien redonner au village son lustre d’antan.

Jessica Djène

Articles Liés

Restez connectés

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
16SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Publicité

- Publicité -spot_img

Derniers articles