samedi, 13 juillet, 2024
: L ́ ́   une   ‘́
Les populations de Boribana (Attécoubé) impactées par le déguerpissement recevront très bientôt la somme de 250 000 F CFA chacun sur la base de la liste que la mairie mettra à disposition du ministère en charge de la Solidarité, a annoncé la ministre de la Solidarité, de la Cohésion nationale et de la Lutte contre la pauvreté, Myss Belmonde Dogo, le vendredi 15 mars 2024 à la mairie d’Attécoubé.
Chaque ménage impacté par le déguerpissement du quartier Boribana, à Attécoubé, recevra très bientôt 250 000 FCFA sur la base de la liste que la mairie mettra à disposition du ministère en charge de la Solidarité. Ce, dans le cadre de la mesure de soutien de l’État au relogement à hauteur de 250 000 FCFA par ménage, a annoncé la ministre de la Solidarité, de la Cohésion nationale et de la Lutte contre la pauvreté, Myss Belmonde Dogo, le vendredi 15 mars 2024 à la mairie d’Attécoubé. Elle était allée à la rencontre des impactés du déguerpissement de Boribana en vue de, non seulement leur exprimer la solidarité du gouvernement, mais également de leur expliquer à nouveau les différentes mesures prises en faveur de tous les impactés des déguerpissements initiés par le District autonome d’Abidjan.
Accompagnée du député-maire de la commune, Paulin Claude Danho, la ministre a ajouté qu’au titre du dispositif spécial pour la prise en charge des personnes sans emploi, la priorité sera accordée aux jeunes sans emploi de ces quartiers. À cet effet, a-t-elle précisé, le ministre en charge de l’Emploi des Jeunes aura une rencontre la semaine prochaine avec les différents acteurs. « Nous sommes venus partager avec vous les décisions prises par le gouvernement pour vous soutenir. Pour ce qui est des 250 000 FCFA par ménage, seule la liste des impactés que la mairie d’Attécoubé nous transmettra sera valable. Dans les jours à venir, nous allons revenir ici », a-t-elle dit.
Elle a rappelé aux populations que ces déguerpissements sont faits dans ces zones à risques dans le but de préserver des vies. Pour la seule année 2023, on a dénombré 17 morts en saison pluvieuse, a-t-elle déploré, alors que le souhait du Président Alassane Ouattara est « zéro mort ».
La ministre a remis symboliquement aux impactés présents la somme de 2 millions de FCFA.
Le maire a salué l’initiative du gouvernement et assuré que la liste sera remise pour la prise en charge des déguerpis.
Le porte-parole des impactés, Issouf Coulibaly, a traduit la reconnaissance des déguerpis au gouvernement.
« Depuis le vendredi 23 février 2024, les populations sont dans la souffrance et la détresse (…) Les mesures du gouvernement nous redonnent espoir. Grand merci au Président Alassane Ouattara, au Premier Ministre et à l’ensemble du gouvernement d’avoir écouté nos cris du cœur », a-t-il affirmé.
Il a relevé que cinq comités de suivi ont été mis en place par la mairie en vue de recenser les impactés.
Les trois autres mesures fortes prises par le gouvernement sont l’octroi de nouveaux terrains aux propriétaires ayant des titres fonciers en vue d’acquisition de parcelles en pleine propriété, la mise à disposition d’un terrain de 75 m2 ou de 100 m2 selon la taille de la famille avec la signature d’un bail emphytéotique sur une durée de 20 à 25 ans pour un loyer 10 000 FCFA par mois au terme duquel les nationaux impactés deviendront propriétaires des terrains attribués. À cet effet, un site potentiel de relogement de 36 ha a été déjà identifié. Et enfin l’allocation d’une aide à la construction d’un montant forfaitaire de 1 000 000 FCFA par famille en vue d’accompagner les familles dans la construction de leur maison.
Source : Gouvernement de Côte d’Ivoire
Tags: , , , , , ,

Related Article

0 Comments

Leave a Comment