jeudi, 29 février, 2024
‘’A tout vent’’ et ‘’Chœurs d’Ivoire’’ de Kouamé Boffouo Pierre dévoilés au public

Chef de chœur, artiste, musicien, administrateur culturel, enseignant de musique et auteur, Kouamé Boffouo Pierre a dévoilé le jeudi 22 juin 2023 au siège du Marché des arts et du spectacle d’Abidjan (MASA) au Plateau, ses deux ouvrages ‘’A tout vent’’ et ‘’Chœurs d’Ivoire’’ dont l’ambition est de mettre davantage en lumière la musique ivoirienne et partant ses acteurs clés.

 

La présentation de ces ouvrages qui se donnent pour objectifs de contribuer à la préservation et à la valorisation du patrimoine immatériel ivoirien a enregistré la présence de Mme Gisèle Châtelain, directrice de l’Industrie du livre et de la promotion de la lecture au ministère de la Culture et de la Francophonie, d’Abdramane Kamaté, DG du MASA, de l’artiste-arrangeur David Tayorault et de Dr Williams Kouamé, professeur de musique ainsi que d’importants acteurs culturels. D’entrée, Abdramane Kamaté, DG du MASA, s’est réjoui de la tenue de cette cérémonie de présentation au siège de l’institution qu’il dirige. Il a fait savoir que « le MASA est la maison de tous les créateurs, ceux qui aiment l’art et la culture » non sans indiquer le MASA continuera de jouer son rôle d’accompagnement de la culture ivoirienne.

Quant à Dr Williams Kouamé qui a présenté l’ouvrage ‘’A tout vent’’, il a fait savoir qu’il est un recueil et méthodes adaptées pour  la flûte. A l’en croire, cet ouvrage apparait comme une réponse à un appel et qui vient dans un environnement desséché pour étancher une soif didactique, pour combler un besoin pédagogique et contribuer à la promotion du patrimoine culturel notamment musical. Aussi, a-t-il relevé que l’auteur a fait un clin d’œil à la musique classique africaine et ivoirienne mais surtout a fait une belle sensibilisation à la sphère scolaire en mettant en avant des chansons qui marquent l’enfance à l’instar de « vive le vent », « douce nuit » et « petit papa noël ».

Quant à David Tayorault qui a été associé à ce projet ‘’Chœurs d’Ivoire’’, il a indiqué ne pas être surpris de la réalisation de cette œuvre qui selon lui le contenu vise à mettre à mettre en lumière ces grands talents ayant marqué la musique ivoirienne. « Je suis content de savoir que l’auteur a pu mener sa mission qui est de rendre possible, accessible, surtout à tous les musiciens, ces œuvres  parce que c’est un héritage que nous ont laissé ceux qui ne sont plus avec nous et ceux qui sont là. Je pense que ce livre vient à point nommé pour permettre à tous ceux qui savent déchiffrer une partition de comprendre comment Ernesto Djédjé et Amédé Pierre ont pu offrir ces musiques qui restent éternelles et sont devenues des classiques de la musique ivoirienne pour que ça puisse leur donner à réfléchir et qu’ils puissent se dire que ce travail n’a pas été fait pour rien », a-t-il témoigné. Somme d’un travail de recherche de plus d’une dizaine d’années,

Kouamé Boffouo Pierre s’est dit heureux et fier d’être parvenu à matérialiser son projet. « C’était le moment d’annoncer le projet. Ici comme ailleurs, l’art et la culture restent issus du patrimoine. En d’autres termes, on reçoit quelque chose, on ajoute sa part et on transmet à la génération suivante. Dans cette dynamique, il peut avoir des nouveautés mais l’aspect patrimonial reste toujours présent, c’est pourquoi, ‘’Chœurs d’Ivoire’’ apparait comme un devoir de mémoire pour le musicien que je suis et que la Côte d’Ivoire a formé pendant six ans », a-t-il soutenu.

En plus des ouvrages, l’auteur offre au public ainsi qu’aux mélomanes ivoiriens une œuvre discographique composée de onze classiques ivoiriens. A travers ces onze titres d’artistes ayant marqué différentes époques, l’auteur retrace le parcours de la musique ivoirienne des années 60 à 90. Ce sont entre autres ‘’Moussio’’ d’Amédée Pierre, ‘’Assouna’’ d’Ernesto Djédjé, ‘’Exode rural’’ de Wedji Ped, ‘’Taxi sougnon’’ de Bailly Spinto, ‘’Brigadier sabari d’Alpha Blondy’’, ‘’You onon’’ de John Kiffy, ‘’Dji dji nandju’’ de Ramsès de Kimon.

Tags: , , , ,

Related Article

0 Comments

Leave a Comment