jeudi, 18 avril, 2024
40 ans après son décès : Ernesto Djédjé fait Commandeur de l’ordre du mérite culturel

Ernesto Djédjé a été décoré, à titre posthume, Commandeur de l’ordre du mérite culturel, dans son village natal, Tahiraguhé, à l’occasion de la commémoration de son 40ème anniversaire de décès. Une cérémonie hommage au ‘’Roi du Ziglibity’’ à laquelle ont pris part le ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique, Mamadou Touré, et Florent Galaty représentant la ministre de la Culture et de la Francophonie.

 

La seconde étape de la célébration du 40ème anniversaire de décès de Loué Blé Djédjé Ernest plus connu sous son nom de scène Ernesto Djédjé a été marquée par la décoration à titre posthume du ‘’Roi du Ziglibity’’. Cette étape qui s’est déroulée le vendredi 09 juin 2023 dans son village natal à Tahiraguhé, situé à environ 7 km de la ville de Daloa a enregistré les présences de plusieurs personnalités des arts et de la culture.

Au nom de la ministre de la Culture et de la Francophonie, Françoise Remarck, Florent Galaty, son Directeur de Cabinet a indiqué que sa présence aux côtés de la famille biologique d’Ernesto Djédjé, est l’expression de l’engagement de la ministre de tutelle à l’organisation réussie de cette journée hommage à une icône de la musique ivoirienne dont les créations musicales continuent de traverser les générations avec le même enthousiasme. Il a par la suite traduit sa gratitude au ministre Mamadou Touré pour sa présence aux côtés de la famille biologique de l’illustre disparu et du monde des arts et culture.

A son tour, le ministre  Mamadou Touré a souligné que l’illustre disparu mérite la reconnaissance de l’État de Côte d’Ivoire pour sa contribution significative à la vitalité de la musique ivoirienne. C’est pourquoi, au nom du président de la République, il a élevé Ernesto Djédjé au grade de Commandeur de l’ordre du mérite culturel à titre posthume.

Au nom de la famille et de l’ensemble des populations de Tahiraguhé, Fatim Djédjé, fille d’Ernesto Djédjé, a traduit sa gratitude à l’Etat ivoirien pour cette reconnaissance à son défunt père. Elle a surtout remercié le président de la République et la ministre de la Culture et de la Francophonie pour l’honneur fait à son père ainsi que pour le soutien et l’accompagnement dont elle a bénéficié tout au long des préparatifs de cette journée du souvenir.

Tags:

Related Article

No Related Article

0 Comments

Leave a Comment