lundi, 4 décembre, 2023
An 3 de décès de DJ Arafat : Une créance de 100 millions F Cfa laissée par le chanteur

Ce 12 août 2022 marque la célébration du 3ème anniversaire de décès de DJ Arafat, décédé des suites d’un accident de moto le 12 août 2019. L’Avenir dévoile dans ce dossier des confidences jamais dites sur l’héritage laissé par le ‘’président de la Chine’’, ses créances, ses biens mobiliers, ses droits d’auteur ainsi que le vaste projet de construction par des coréens du monument à lui dédié.

 

Trois ans après son décès, les ivoiriens se souviennent toujours de DJ Arafat même si contrairement aux années antérieures, il n’y aura pas cette année de célébration officielle spécialement dédiée au ‘’Daïshi’’ à Abidjan. La place étant toute faite à Tina Glamour qui célèbre ce vendredi 12 août 2022 à la fois ses 30 ans de carrière musicale et ses défunts enfants que sont DJ Arafat et Bébé Carla. Zoom sur des confidences jamais dévoilées sur le ‘’King du couper-décaler’’.

 

Ce qui en est de l’héritage de DJ Arafat

De son vivant, DJ Arafat apparaissait aux yeux de ses fans et de la plupart des mélomanes ivoiriens comme l’un des plus friqués du couper-décaler. Une opinion qui est loin de faire le consensus auprès de ses ‘’hommes de l’ombre’’ que sont ses notaire et juriste. Pour ceux-ci, sans vouloir porter atteinte à la mémoire du défunt, ce n’est pas le cas puisqu’ayant fait face à plusieurs créanciers et créances au décès de leur client. « Arafat n’a pas laissé grand-chose à part ses véhicules », confie Maître Athanase Kouamé, notaire du chanteur qui souligne qu’il « n’a pas laissé de fortune ni de biens immobiliers contrairement à ceux que pensent beaucoup de personnes ».

A en croire le notaire, au décès de client, tous les véhicules avaient été répertoriés quand bien même il était difficile pour lui d’avoir accès à certains. « Certains véhicules avaient été cachés. J’avais été obligé de prendre un huissier pour nous rendre chez le défunt Premier ministre Hamed Bakayoko où ils étaient parqués », a-t-il appris non sans souligner que « finalement la plupart des véhicules a été vendue ». Sur la succession et l’héritage du chanteur, le notaire déplore qu’il y a eu « trop de bavardages » qui n’ont pas facilité sa tâche mais se réjouit toutefois que les droits d’auteur sont régulièrement reversés aux ayants-droits.

Sur le cas Ezéchiel qui porte le nom de Siro, Maître Athanase Kouamé révèle que certes cette situation porte préjudice au môme mais a été pris en compte dans la répartition des droits d’auteur. « Le cas Ezéchiel a été un problème de négligence de la part de DJ Arafat dû à son jeune âge mais tous sont unanimes que c’est son fils vu tous les traits de ressemblance. Certes, les autres ont refusé qu’il soit sur l’acte d’hérédité mais le reconnaissent comme leur frère et perçoit sa part dans les droits d’auteur reversés directement par le BURIDA aux ayants-droits », a-t-il révélé.

 

Une créance de près de 100 millions F Cfa

L’affaire n’a pas fait grand bruit puisque restée dans un cercle très fermé. ‘’Les hommes de l’ombre’’ de DJ Arafat ont dû faire face à des créances avoisinant les 100 millions F Cfa. « Il y a un lourd passif de 100 millions F Cfa auquel nous faisons face depuis le décès de DJ Arafat. Cela est une vérité », reconnait Bollo Bi Tidou, juriste du Daïshi et de ses ayants-droits. Qui mentionne que ces créances sont pour la plupart dues à des contrats de spectacles non honorés par l’artiste de son vivant. « Nous avons pu faire beaucoup de règlements. Certains ont laissé tomber leurs créances dans d’autres ont encaissé. La Yôrôgang a pris ses responsabilités pour faire face à toutes ces situations. Tout est en train de se régler », rassure-t-il non sans déplorer le fait que tous ceux qui devaient à Arafat ne se sont pas manifestés. « Nous n’avons malheureusement pas retrouvé tous ceux qui devaient à Arafat. Nous savons que ce que les gens lui doivent dépasse largement ses créances », a-t-il fustigé.

Sur les voitures de DJ Arafat, le juriste indique que le chanteur avait « un parc auto bien fourni » dans lequel on compte certains qui étaient non dédouanés, d’autres en panne et en bon état. Selon lui, les ayants-droits ont donné leur accord dans la répartition desdits véhicules. C’est ainsi, dira-t-il, une des voitures de marque BMW M6 de 2018 d’un coût de 40 millions F Cfa qui avait été donnée à Tina Glamour a été achetée sur un parc auto par le fils d’une députée de la Nation.

 

Ce que sont advenus du disque dur, de l’ordinateur et du téléphone de DJ Arafat

Sujet récurrent dans les débats, on en sait davantage sur ce que sont devenus les objets à valeur intime de DJ Arafat. A propos de son téléphone Iphone qui a été détruit, on apprend qu’il contenait à la fois l’intimité de l’artiste et « des choses qui allaient gêner ». Aussi, apprend-on que les personnes qui l’ont détruit avaient aussi de bonnes raisons pour le faire toutefois, notre source dévoile que les données du téléphone n’ont pas pour autant été perdues puisqu’encore stockées sur le Icloud. Sur le disque dur qui contenait plus d’une soixantaine de morceaux utilisables, toutes les recherches, selon notre source, n’ont toujours permis de le retrouver. Pourtant, précise-t-elle, que DJ Arafat l’avait dans son sac à dos le jour de son mortel. Et pour l’ordinateur, il a été remis à Tina Glamour, la mère du défunt, mais aurait été vidé de ses plus importants fichiers avant sa remise. Enfin, les trophées et les tenues de scène ont été remis également, à en croire notre source, à Tina Glamour.

 

Un groupe coréen veut construire un musée dédié à DJ Arafat

De grands projets sont en cours pour honorer la mémoire de DJ Arafat. Au-delà du musée à l’honneur du chanteur qui devrait voir le jour sur proposition de l’ex-ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman, un monument dédié au ‘’président de la Chine’’ devrait voir le jour très bientôt à Abidjan. Les discussions à ce niveau sont très avancées. Ce monument doit selon son architecte être implanté soit sur le lieu de l’accident à Angré 7ème Tranche soit au Palais de la Culture de Treichville. Le maitre d’ouvrage de ce monument est le groupe coréen Wlad Abdelmouti. Cette entreprise coréenne dont une succursale est en phase d’installation à Abidjan a une réputation dans la construction de monuments publics. Ledit groupe a à son actif la contruction du monument de la renaissance au Sénégal et la place de la nation à N’Djamena au Tchad. Le groupe ambitionne également signer des conventions avec la Fondation DJ Arafat et les ayants-droits pour travailler sur plusieurs projets pour perpétuer l’œuvre de DJ Arafat.

 

Pourquoi il n’y aura pas de célébration de l’an 3 à Abidjan

Cette année, il n’y aura pas de commémoration officielle du décès de DJ Arafat. Toute chose qui plonge les ‘’Chinois’’ dans une tristesse profonde. Les raisons de cette situation sont diverses. D’abord, entre la Yôrôgang, la famille et les ayants-droits de DJ Arafat, la Fondation DJ Arafat et Tina Glamour, l’harmonie ne règne pas. Les attaques récurrentes sur les réseaux sociaux contre tous ceux qui organisent pour le compte de DJ Arafat ont fini par installer un climat de méfiance. Ensuite, il y a le concert le 12 août 2022 de Tina Glamour. « Par respect pour elle et pour éviter qu’on nous taxe de boycotter son concert, on a préféré ne rien organiser à cette même date », nous confie un membre de la Yôrôgang. Enfin, il y a la crainte de retomber dans les dérives de l’an 2. « On a tous peur de retomber dans les travers de l’organisation de l’an 2 où il y a eu beaucoup de dérives au plan sécuritaire avec les nombreux cas de vols et de pillages », indique un autre membre de la Yôrôgang. Aussi, manque d’activités à Abidjan, Carmen Sama sera à l’intérieur notamment à Yamoussoukro et à Toumodi. Dans ces deux villes, l’ex-compagne de DJ Arafat tiendra en collaboration avec la Fondation Nina Bley une cérémonie de remise de dons à l’Institut des aveugles de Toumodi et au Village SOS de Yamoussoukro. Un déjeuner sera partagé à l’étape de Yamoussoukro avec les populations le vendredi 12 août 2022.

Tags: , , , ,

Related Article

No Related Article

0 Comments

Leave a Comment