mardi, 28 mai, 2024
SILA 13 : Anges Félix N’Dakpri explique pourquoi le livre sera dans tous ses états

A moins de dix jours (du 09 au 13 mai 2023 au Palais de la Culture de Treichville) de l’ouverture officielle de la 13ème édition du Salon international du livre d’Abidjan (SILA), le Commissaire général, Anges Félix N’Dakpri, et ses équipes se dits prêts à mettre ‘’le livre dans tous ses états’’. Au cours d’une rencontre avec la presse en prélude de ce grand événement dédié à l’industrie du livre, Anges Félix N’Dakpri donne les grandes articulations de cette 13ème édition non sans évoquer la restructuration et la réforme des prix littéraires et d’édition.

 

 

Le livre dans tous ses états

Chaque édition, il y a un thème approprié. Le livre dans tous ses états, c’est la diversité non seulement de la fonction du livre dans la société. Il faut savoir que l’objectif même du SILA c’est non seulement révolutionner l’industrie du livre en Côte d’Ivoire, permettre aux acteurs de se réunir en quelques jours sur une plateforme qui est à la fois professionnelle mais aussi une tribune d’opportunités commerciales. Nous sommes sans ignorer que le livre que l’auteur, les éditeurs, tous ceux qui font partie de cette chaine doivent rentabiliser leurs présences. Le livre dans tous ses états c’est de montrer que le livre ne doit pas être aujourd’hui l’apanage ou même l’objet d’une certaine élite mais permettre son accessibilité à tout le monde. Ainsi, dans notre campagne, nous avons mis en scène un acteur qui lit son livre partout, cela pour démontrer que le livre peut s’utiliser de plusieurs manières, à savoir la manière physique et audio également. Le livre est utilisé par tout le monde, c’est le cas des slameurs, des chanteurs, des cinéastes, des peintres. Enfin, nous voulons faire sortir le livre de ses formes et de ses barrières culturelle, linguistique, logistique et économique de sorte à ce qu’on puisse lire pendant qu’on est couché, assis ou qu’on est dans un car

 

 

Les innovations

En termes d’innovations, nous avons mis en avant l’utilisation numérique du livre. On a aujourd’hui, en plus du livre physique, le livre audio, le livre en version PDF. Tout cela pour être dans l’ère du temps. A côté de cela, on permet aussi aux plus jeunes qui découvrent le livre à l’école de pouvoir accès au livre numérique. Des auteurs par exemple de la Guadeloupe, de la Martinique interviendront au cours du salon pour présenter leurs spécialités qui sont le livre audio. Ce sera donc un mix de découvertes de la créativité et aussi des nouvelles technologies.

 

Les prix littéraires et d’édition

On a tous suivi les coups de gueule de l’édition précédente donc tenant compte de tous ces paramètres, nous avons procédé cette année à de profondes restructurations et de reformes. Nous avons mis en place cette année, un grand jury de coordination des prix littéraires nationaux. Ce grand jury de coordination est chapeauté par le ministère de la Culture et de la Francophonie à travers sa direction de l’industrie du livre et de la promotion littéraire et le commissariat du SILA. A l’intérieur de ce grand jury, nous avons différents prix littéraires, à savoir le grand prix national Bernard Dadié pour la littérature, le prix national Bernard Dadié du jeune écrivain, le prix national Jeanne de Cavally pour la littérature enfantine, le prix national SILA de l’édition et le prix national SILA de la relève dans ses catégories primaires et collèges. Aujourd’hui, tous les prix sont passés prix nationaux afin de leur donner une plus grande envergure. Ces différents sont naturellement sous l’autorité d’un jury indépendant, souverain et autonome. Les deux prix nationaux Bernard Dadié ont un jury composé de cinq personnalités. Le jury du prix national Jeanne de Cavallya un jury composé de certaines personnalités de la culture, des arts, des lettres et des médias. Pareillement pour le prix de l’édition où également on a fait appel à certaines ressources professionnelles du secteur du livre. Enfin, pour le prix SILA de la relève, nous nous sommes adossés sur la compétence du service de promotion du livre et de la bibliothèque scolaire rattaché au ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation. La date du jeudi 27 avril 2023 marquait la clôture des dépôts des dossiers de candidature. On a pu constater un bel engouement en termes de candidatures avec une grande manifestation des éditeurs. Ces prix feront l’objet d’une cérémonie officielle de proclamations le mardi 09 mai 2023 à 10h à la salle Niangoran Porquet du Palais de la Culture de Treichville.

 

Les grandes lignes du salon

Un salon, c’est d’abord avant tout plusieurs composantes. A côté de la partie traditionnelle des expositions-ventes, des organisations de dédicaces par chaque participant, nous avons des tribunes dédiées aux réflexions et échanges à travers des débats et des panels. Ce sont au total huit panels au programme sur toute la période du salon. Il y aura aussi des rencontres professionnelles qui sont des ateliers ou des séminaires destinés aux professionnels du secteur. Il y a deux rencontres professionnelles dont l’une organisée par l’Alliance internationale des éditeurs indépendants qui portera sur la promotion littéraire sur les médias sociaux et l’autre offerte par l’Ambassade de France en Côte d’Ivoire qui va porter sur le métier de lecteur-correcteur. On aura aussi les cafés et blogs littéraires qui sont des tribunes dédiées à la promotion de l’actualité littéraire des écrivains, des auteurs mais aussi à faire la promotion des catalogues des maisons d’édition. A côté, nous avons notre invité spécial qui est le Prix Orange du livre en Afrique (POLA) initié et promu par la Fondation Orange qui proclamera au cœur du SILA le lauréat dudit prix. La République du Congo qui est le pays invité d’honneur dont la délégation sera conduite par la ministre de la Culture de ce pays, Mme Lydie Pongo, sera avec une quinzaine de personnalités de la chaine du livre pour honorer de leur histoire du riche patrimoine littéraire.

 

20 pays participants au SILA 13

Nous nous attelons à être prêt. Nous avons déjà la confirmation d’une vingtaine de pays qui participeront à ce salon. Nous avons mis en place une organisation qu’on veut beaucoup plus opérationnelle et je puis vous rassurer que tout se passe bien. Nous faisons tous nos efforts pour que le lundi 08 mai 2023, nous soyons vraiment prêt surtout que nous aurons ce jour-là une conférence publique de la professeure Tanella Boni qui est l’écrivaine à l’honneur à l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody. Ce même lundi 08 mai, deux ateliers se tiendront avec des élèves et étudiants à l’ISTC Polytechnique et au Lycée classique d’Abidjan. Cette 13ème édition qui ambitionne de réunir pendant cinq jours plus de 100 000 visiteurs est placée sous la présidence de la ministre de la Culture et de la Francophonie, Françoise Remarck, et le parrainage du président du Senat, Jeannot Ahoussou-Kouadio.

Tags: , , , ,

Related Article

0 Comments

Leave a Comment